Augmenter le confort de ses passagers, tel est l’un des buts principaux d’une compagnie aérienne, afin de faire de chaque vol une expérience la plus agréable possible. Les compagnies sont donc toujours en quête d’informations sur les attentes et les impressions des utilisateurs. Et s’il existait un outil pour mesurer le bien-être des passagers en plein vol ? British Airways a trouvé la solution en équipant sa première classe de couvertures-bonheur.

Recouverte de fibres optiques, cette couverture est connectée au cerveau de son utilisateur grâce à un bandeau posé sur sa tête qui relaye l’information via bluetooth. La couverture change de couleur selon les variations de son état psychique : elle passe du rouge, quand le passager est stressé, au bleu, quand il se relaxe. Une source d’informations précieuse pour améliorer sa connaissance des clients, cibler ses besoins et adapter ses services en vol.